Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Le chantier de la passerelle reliant la Zac Gare-la-Vallée aux hortillonnages a commencé en août par la création d’une voie pour les engins de chantier chemin de Halage.

Une articulation naturelle © Atelier Masséna
La passerelle de 240 mètres ouvrira au second semestre 2021.
© Atelier Masséna

09.09.2020

JDA 954

C’est l’un des ouvrages majeurs de la Zac Gare-la-Vallée, en reconversion depuis 2005. Au second semestre 2021, une nouvelle passerelle enjambera la Somme, assurant la jonction entre la rue de Verdun et le chemin de Halage. Dans l’exact prolongement de la promenade Nisso-Pelosof, inaugurée il y a deux ans, cette articulation entre le quartier de la gare qui poursuit sa mue et les hortillonnages a été dessinée par l’Atelier Masséna au sein duquel on retrouve Paul Chemetov, l’architecte en chef de la Zac. Décalé en raison du Covid-19, le chantier a débuté mi-août, sur le chemin de Halage. « Une voie parallèle d’une centaine de mètres a été créée le temps des travaux pour permettre la circulation des engins », détaille Matthieu Drevelle, chargé d’opération pour Vallée idéale développement (ex-Amiens Développement), la SPL concessionnaire pour Amiens Métropole de la Zac. Fin septembre, l’entreprise Demathieu et Bard en charge de la construction de cette passerelle en S d’une longueur de 240 mètres installera sa base vie sur la parcelle de 800 m2 située entre les 163 et 165 de la rue de Verdun. « Les fondations pourront alors commencer, poursuit Matthieu Drevelle. Le tablier et les deux rampes en pente douce du pont devraient être installés à partir de janvier. »

 

ACCESSIBLE AUX PMR
D’une largeur de 2,40 mètres avec des mâts de 10 m de haut, cette passerelle haubanée en béton fibré clair pourvue de garde-corps en inox s’ouvrira aux cyclistes et piétons, mais aussi aux personnes à mobilité réduite, grâce à deux ascenseurs. Maillon manquant entre la véloroute de la vallée de la Somme et le centre-ville amiénois, cet ouvrage s’inscrit aussi dans le projet Vers une vallée idéale, développé par le Département. Le respect de l’environnement est au cœur de cet aménagement, transition naturelle entre le parc Nisso-Pelosof (Prix de la nature en ville en 2018) et les hortillonnages. Des plantes vivaces et arbustives ainsi que des arbres seront plantés par l’atelier paysagiste Empreinte sur la parcelle rue de Verdun. « Une nouvelle passe à poissons compensera par ailleurs la suppression d’une partie des berges », poursuit Matthieu Drevelle. Coût total de l’opération : 2,85 M€, dont 1,2M€ d’Amiens Métropole, les autres financeurs étant la Région, l’Union européenne et le Département.

//Coline Bergeon

 

La base vie sera installée sur la parcelle de la rue de Verdun, entre la promenade Nisso-Pelosof et la Somme.

Une articulation naturelle © Laurent Rousselin - Amiens Métropole

© Laurent Rousselin - Amiens Métropole