Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Amiens ajoute la Journée citoyenne du 25 juin à sa panoplie d’outils de démocratie participative. Inscriptions jusqu’au 13 juin.

Une journée pour s’impliquer 1 © Sébastien Coquille / Amiens Métropole
Quelle que soit la nature du chantier bénévole choisi, il sera encadré par des agents.
© Sébastien Coquille / Amiens Métropole

18.05.2022

JDA 1014

Balades urbaines, opérations Bonjour madame le Maire, budget participatif... La galerie des moyens d’expression des citoyens continue de s’agrandir à Amiens. « La démocratie locale est l’une de nos priorités, rappelle Brigitte Fouré. Nous souhaitons que les Amiénois participent, donnent leur avis, soient acteurs et non spectateurs de la vie de la cité. » Dernier venu en date : la Journée citoyenne, un concept né à Berrwiller, près de Mulhouse. « Cette bonne idée est déjà présente dans 1 500 communes, salue le maire d’Amiens. Nous en adoptons le principe tout en gardant une marge de manœuvre pour ajuster l’événement dans les prochaines éditions, à l’image du budget participatif dont les modalités ont évolué (lire ici l’article du JDA #1003, ndlr) ».

Agir ensemble

Qu’est-ce que la Journée citoyenne ? « Un état d’esprit : faire ensemble pour mieux vivre ensemble, répond Stéphane Descombes, adjoint au maire délégué à la démocratie locale, la vie associative et la participation citoyenne. Le samedi 25 juin, les habitants vont se mobiliser volontairement et bénévolement pour réaliser ensemble des projets relatifs au cadre de vie, à l’entretien d’équipements, à des actions culturelles et associatives. » En tout, 26 chantiers ont été identifiés pour cette première édition par les services de la collectivité : jardinage, nettoyage, ramassage de déchets, peinture, traçage de jeux dans les écoles, etc.

 

Convivialité et découverte

Ces actions à la journée ou la demi-journée visent à créer « des moments de rencontres, d’échanges, mais aussi de découverte de la ville et des métiers du service public », poursuit Stéphane Descombes. Les agents de la collectivité vont en effet accompagner et encadrer les chantiers afin que ceux-ci se déroulent dans de bonnes conditions de sécurité. Des points de rassemblement pour le repas du midi dans chacun des cinq secteurs de la ville contribueront à la convivialité de cette démarche « familiale et adaptée aux personnes de tout âge ».

Jean-Christophe Fouquet

 

26

C’est le nombre de chantiers répartis dans toute la ville auxquels les Amiénois sont invités à participer le 25 juin. Petit outillage et tenues adéquates peuvent être demandés. Inscriptions jusqu’au 13 juin
 sur amiens.fr/jeparticipe ou au 03 22 97 12 06.

 

Hortillonnages, monument préféré des Français ?


Les hortillonnages sont
 en lice, aux côtés du domaine de Chaalis (Oise) et du centre minier de Lewarde (Nord) pour représenter les Hauts-de-France au Monument préféré des Français, l’émission de Stéphane Bern sur France 3. Votes du public sur francetelevisions.fr jusqu’au 27 mai.

Une journée pour s’impliquer 2 © Laurent Rousselin / Amiens Métropole

© Laurent Rousselin / Amiens Métropole 

 

En ce moment 
sur amiens.fr/jeparticipe

1/ Imaginez la capitale européenne

Quelles sont vos attentes à l’occasion de la candidature d’Amiens au label Capitale européenne de la culture 2028 ? Vos idées, vos envies ? La population d’Amiens et au-delà est invitée à s’exprimer sur ce sujet jusqu’au 16 juillet via une consultation en ligne. Les contributions seront ensuite analysées par la Mission Amiens 2028 et une synthèse réalisée à l’automne.
 Suivront des ateliers participatifs au premier semestre 2023 :
 les Ateliers de la Fabrique 2028. Parallèlement à cette 
consultation très grand public, l’appel à projet PERSPECTIVES 2 sollicite artistes et créateurs professionnels afin d’enrichir
 culturellement le territoire (désormais élargi à la vallée de la Somme) et 
de renforcer ses chances. À l’automne dernier, douze projets avaient déjà été retenus suite à l’appel PERSPECTIVES 1

 

2/ Construisez le parc de La Hotoie

Avec 800 “points d’aménagement” en poche, chacun peut aménager virtuellement le parc 
de La Hotoie jusqu’au 31 août. Après un bref questionnaire (âge, sexe, commune de résidence, fréquence d’utilisation du parc), le joueur dispose divers équipements dans le parc selon six thématiques : paysage, famille, sport, culture, nature, détente. Un terrain multi-usages coûte 120 points, une table de pique-nique 20, une aire de pétanque quinze... Ces points sont attribués en fonction du coût des équipements, de leur emprise et de leur impact environnemental. 
La synthèse des parties donnera une idée du parc idéal selon les habitants. « Après la première concertation, sur place et en ligne (lire ici l’article du JDA #1001), nous avons voulu aller plus loin et toucher 
un public encore plus large avec ce jeu familial que l’on peut partager sur les réseaux sociaux », invitent Annie Verrier, adjointe au maire d’Amiens déléguée à l’urbanisme, et Stéphane Descombes, délégué à la démocratie locale. Les contours 
du futur parc se profilent en pixels.

Une journée pour s’impliquer 3 © Le Gamelab

© Le Gamelab

 

3/ Suivez les consultations passées et en cours

En attendant les résultats – prévus en juin –, du questionnaire relatif au Projet alimentaire territorial (en ligne du 4 avril au 8 mai, lire ici l’article du JDA #1010), ceux de la consultation pour le Pacte pour la transition écologique (du 16 mars au 3 avril, lire ici l’article du JDA #1007) sont déjà en ligne : isolation des bâtiments publics, déploiement des récupérateurs d’eau, développement du bio et aménagement d’itinéraires cyclables font ainsi partie des priorités des participants. Quant aux 151 propositions soumises au deuxième budget participatif, elles sont en cours d’analyse, jusqu’en septembre, avant une phase de vote pour les projets favoris cet automne.

 

Retrouvez toutes les informations sur amiens.fr/jeparticipe