Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Va(a)st débat ! © Carte générale de la France, Cassiny de Thury / Dalier-Le Roy-Luce-Pasumot

01.01.1970

JDA 916

Comme tous les documents officiels depuis vingt ans, le JDA s’est trompé en janvier 2018. Tout comme la délibération d’Amiens Métropole validant l’arrivée de la commune dans l’agglomération. Dans les deux cas, on lisait Saint-Vaast-en-Chaussée. Pourtant, en attestent des documents de 1830 sur les travaux de l’église, c’est bien Saint-Vast-en-Chaussée. Un seul “a”. Pourquoi une telle erreur ? Marc Vignolle, le maire de cette commune qui fait l’objet d’une visite patrimoniale le 23 juin, l’ignore. « Cela nous turlupine, c’est sûr ! » Piste privilégiée : un bon à tirer pour une nouvelle Marianne, il y a une vingtaine d’années. Depuis, on retrouve ces deux a partout. « Dans nos documents, il n’y en a qu’un, par exemple sur une carte de 1757 où, en vieux français, le “s” est un “f” (photo). Ou dans un registre de 1698, avec un “w” à la place du “v”. Car wast veut dire sol aride. » Ce qui colle avec ce village situé sur un plateau crayeux. Et si on remonte plus loin : « En 1066, on parlait de Sanctus Vedatus. Soit Saint-Gaston ». D’où la gaffe ?

//Jean-Christophe Fouquet

 

Un clocher, un village : Saint-Vast-en-Chaussée, le 23 juin, à 15h, devant l’église – Rés. : 03 22 22 58 97