Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Curieux et mélomanes se retrouvent du 11 au 13 octobre. Tubas, cors, trombones à coulisse et trompettes sont à l’honneur de la quatrième édition d’Amiens joue des cuivres. 

Vibrations cuivrées  © Marie-Clémence David
Les jeunes musiciens du Local Brass Quintet, diplômés du prestigieux Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.
© Marie-Clémence David

09.10.2019

JDA 925

« Il existe une importante tradition d’orchestres à vent dans notre région mais peu de rencontres sont dédiées aux cuivres. » Pour y remédier François Thuillier, tubiste et professeur au Conservatoire d’Amiens Métropole, organise depuis trois ans le festival Amiens joue des cuivres mettant en valeur tubas, cors, trombones à coulisse et trompettes. Musicien renommé, il est aussi fondateur de l’association Brass Action et du festival Jazz à Montonvillers. Son ambition : « Démocratiser l’accès à la musique ». Il la décline du 11 au 13 octobre, avec un programme classique « dédié à un large public ».

 

TROIS DATES, TROIS AMBIANCES

Le concert du Picardie Brass avec la mezzo-soprano Zuzana Zelenakova Lemaire à la cathédrale (le 11, à 20h30) ouvre « avec des œuvres de Haendel, Bizet et Saint-Saëns spécialement arrangées pour cuivres et chant. C’est assez rare ». À Étouvie (le 12, à 20h30, salle des Provinces-Françaises), les élèves de l’école Georges-Quarante inscrits dans le dispositif Orchestre à l’école monteront sur scène. Autre invité (le 13, à 16h, auditorium Henri-Dutilleux) : Local Brass Quintet, « groupe novateur et brillant » qui a sorti en avril Stay Tuned chez Klarthe. Un premier CD pour marquer ses trois premières années de carrière. Cette 4e édition promet de belles partitions.

//Ingrid Lemaire

Amiens joue des cuivres, du 11 au 13 octobre

Programme et billeterie sur amiensjouedescuivres.com