Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Le 18 octobre, Buscyclette fêtait ses 20 ans. Les fameux vélos verts sont aujourd’hui plus de 2 000. Dont quasiment la moitié à assistance électrique.

Vingt ans que ça roule © H. Rabah / Ametis

06.11.2019

JDA 927

« En 1999, peu de monde croyait au vélo », se souvient Antoine Patin, figure tutélaire du service Buscyclette, aujourd’hui employé directement par Keolis, actuel délégataire du réseau Ametis. Mais Amiens, si. « Et, depuis 2017, le vélo est intégré à une délégation de service public sur le transport. Il y a eu un sacré chemin de parcouru ! » Rétropédalage. Le 6 mai 1999, les premiers vélos verts sont mis en location. À une époque où règnent encore les francs, le JDA rappelle que le dispositif est financé par le District du Grand Amiens (), l’ancêtre d’Amiens Métropole, et parle alors de “vélo-bus”. Car les emplois jeunes de l’association Vélo Service utilisent un bus installé devant la gare. Trois semaines plus tard, le journal loue « le bon démarrage de Buscyclette » . Ça y est, le nom est gravé dans le marbre.

 

TOUJOURS PLUS DE CYCLISTES
Et les vélos verts s’imposent : d’une centaine en 1999, on en compte aujourd’hui plus de 2 000. Dont des VTT, des vélos pliants, pour enfants, à assistance électrique (VAE), etc. Louables à la journée (3 € le vélo classique, 8 € le VAE), au mois ou à l’année. Vingt ans d’existence, un parc multiplié par vingt : cela se fête. Ce fut le cas le 18 octobre, en grande pompe, avec balade nocturne, remise au maire d’Amiens Brigitte Fouré du millième VAE et partage, à Cité Carter, d’un gâteau « haut comme ça » comme mimaient, mains à hauteur de la poitrine, les employés de Keolis. Pour l’occasion, plusieurs élus ont enfilé un casque et enfourché un vélo pour participer à l’une de ces balades nocturnes organisées chaque troisième vendredi du mois depuis 2004.

//Jean-Christophe Fouquet

Agence Buscyclette, au sous-sol de la gare du Nord, du lundi au vendredi, de 8h à 19h, et le samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h 03 22 71 51 11 – buscyclette.fr

 

L’électrochoc VAE

Vingt ans que ça roule © Laurent Rousselin - Amiens Métropole

© Laurent Rousselin - Amiens Métropole

Après l’essor du vélo classique, vient celui du vélo à assistance électrique (VAE) : « Nous en avions 40 en 2014, rappelle Pascal Rifflart, vice-président d’Amiens Métropole délégué aux transports. Contre 1 000 aujourd’hui. C’est dire l’engouement ! Ils amènent au vélo des gens qui n’en faisaient pas, ou plus ». L’élu confie d’ailleurs qu’un système « est à l’étude pour remercier les locataires de longue date, par exemple en leur donnant leur vélo après trois ans de location ». Par ailleurs, 170 consignes sécurisées seront mises en service en janvier devant la gare. Les travaux de cet investissement de 400 000 € débuteront en décembre.

 

Buscyclette en dates

1999 : Buscyclette, confié à Vélo Service, voit le jour. Avec la location de 80 vélos verts à la gare, dans un bus.

2004 : le bus est remisé. Mais le service garde son nom. 2007 : Buscyclette s’installe sous la tour Perret. Et propose des cours particuliers, en milieu scolaire, en entreprise...

2011 : location de vélos à assistance électrique (VAE).

2017 : l’agence arrive au sous-sol de la gare. 2019 : achat du 1 000e VAE.

 

Que la lumière soit

L’opération “cyclistes brillez” se poursuit. Alors que les jours raccourcissent, il s’agit de rappeler la nécessité de l’éclairage. Les cyclistes (hors vélos verts, à l’éclairage réparé sur place par Buscyclette) munis d’un vélo peuvent récupérer un kit de visibilité : éclairage avant et arrière, chasubles, catadioptres et brassards.
Rendez-vous le 12 novembre de 12h à 14h à la citadelle et de 16h à 18h au CHU. Puis le 13 novembre de 17h à 19h place Gambetta.