Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Logement et développement

19.02.2020

Le jeudi 13 février s’est tenu le dernier conseil métropolitain de la mandature. A l’ordre du jour le Plan Local de l’Habitat. Il s’agit à la fois d’établir le diagnostic de la situation du logement, de retenir un scénario d’évolution et de prendre les mesures adaptées à sa mise en œuvre. A travers ce document, c’est de l’ambition que nous portons pour Amiens Métropole dont il s’agit.

Comme nous l’avons souvent relevé, le volume de constructions neuves livrées et en cours s’accompagne d’une augmentation de la vacance dans le parc privé ancien. Ce qui justifie une action volontariste pour adapter le bâti, l’environnement et les services des quartiers anciens aux attentes des jeunes ménages. Encore faudrait-il que la dynamique économique de la métropole permette à ses habitants d’y vivre et à d’autres de s’y installer. Attirer de nouveaux emplois et de nouveaux habitants, c’est tout l’enjeu. Pour cela, nous devrons compter sur nos propres forces. Valoriser notre patrimoine naturel et architectural pour faire de l’amiénois un lieu de vie attractif du bassin parisien. Faire de notre territoire un champ d’innovations, laboratoire des transitions numériques et environnementales, accueillant pour les créateurs. Affirmer notre vocation de ville universitaire, accueillante pour les étudiants et les chercheurs en cultivant nos forces comme la chimie du végétal, le stockage de l’énergie, les pratiques hospitalières innovantes.

Nous devons aussi pouvoir compter sur l’Etat qui, en décidant de supprimer la Picardie, nous a lourdement pénalisé. D’abord pour réaliser la liaison avec Roissy et assurer des trains en nombre suffisant et à l’heure entre Amiens et Paris. Ensuite en localisant des services nationaux que nous attendons toujours…Enfin par un appui à nos projets, en particulier pour les batteries.

Nous n’avons pas d’autre choix que le développement.

 

Le groupe communautaire de gauche

  • René Anger
  • Françoise Berger
  • Jean-Pierre Hadoux
  • Maryse Lion-Lec

Contacts et permanences :