Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Bus : l’année du changement

  • Amiens Centre
  • Développement économique
  • Mobilité
  • Conseil métropolitain
  • JDA
  • Réseau de chaleur
  • BHNS

En 2019, c’est dans les transports que la collectivité investit le plus. Avec l’arrivée prochaine du BHNS, Amiens Métropole trace une nouvelle voie pour les transports publics du XXIè siècle. 

Bus : l’année du changement  © Sébastien Coquille - Amiens Métropole

09.01.2019

JDA 899

Aquapole, le BHNS, le Musée de Picardie, le zoo... Le budget primitif 2019 débattu au conseil d’Amiens Métropole le 20 décembre annonce la réalisation de projets majeurs. « C’est une année d’inauguration que le budget va accompagner. Ces projets témoignent de l’ambition que nous avons pour notre territoire. Nous avons fait le pari de l’optimisme, le choix de l’avenir et de l’audace », a souligné Alain Gest, président d’Amiens Métropole. Des chiffres illustrent cette politique ambitieuse : 3,7 M€ d’investissement pour l’habitat, 7 M€ pour les opérations d’aménagement des espaces publics, 5,4 M€ pour l’eau et 5,6 M€ pour l’assainissement, 6,9 M€ pour la gestion des déchets, 4,6 M€ pour le développement économique. « Mais c’est dans les transports que nous investissons le plus », a déclaré Benoît Mercuzot, vice-président délégué aux finances et à l’innovation. 36 M€ sont par exemple consacrés à l’acquisition de bus électriques.

 

LE BUS GRATUIT EN AVRIL

« C’est un véritable projet de transports publics du XXIe siècle qui se réalise, a insisté Alain Gest. Nous souhaitons préserver le pouvoir d’achat de nos concitoyens. C’est ce qui nous a conduits à rendre le bus gratuit en avril puis le samedi à partir de mai, à maintenir le prix du ticket à 1,40 et surtout à mettre en place une tarification des abonnements basée sur le quotient familial. » Même si le budget est contraint, les initiatives culturelles et sportives demeurent aussi soutenues. Plus de 2 M€ de subventions de fonctionnement sont accordées en 2019 aux associations culturelles. Nathalie Devèze, vice-présidente déléguée à la culture, a souligné « qu’en 2018, les 23es Rendez-vous de la BD à la halle Freyssinet ont attiré 13 000 visiteurs. Cette année, les éditions de la Gouttière, qui ont reçu des prix nationaux, fêtent leurs 10 ans ». Plus de 2 M€ seront aussi versés aux clubs sportifs. Avec des recettes courantes (231 M€) qui augmentent (+1,13 % par rapport à 2018), des dépenses stables (+ 0,16 M€) et de l’épargne disponible (18,62 M€ pour le budget 2019), « aucun risque financier n’est pris pour l’avenir, assure Benoît Mercuzot. La collectivité emprunte uniquement pour investir ». Et malgré l’ampleur des investissements, aucune augmentation de la fiscalité n’aura encore lieu cette année.

//Lysiane Voisin

 

Aussi à l’ordre du jour

 

Favoriser les déplacements à vélo

Depuis le 1er janvier, Amiens Métropole a mis en place une indemnité kilométrique pour ses agents qui se rendent sur leur lieu de travail à vélo. Objectif : soutenir les modes de transport plus écologiques. Cette indemnité est facultative pour les collectivités territoriales. Par ailleurs, la collectivité envisage de créer deux consignes à vélos sécurisées à la gare, dans la descenderie.

 

Nouvelle étape pour le réseau de chaleur

Amiens Energies, délégataire du réseau de chaleur d’Amiens, est autorisé à déposer un permis de construire dans l’enceinte de la station d’épuration d’Ambonne. L’installation d’un équipement doté de pompes à chaleur permettra de récupérer les calories des eaux de rejet de la station d’épuration.

 

Dynamiser le commerce local

Le programme d’actions du Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce (Fisac) a été validé. Cofinancée par la Ville, Amiens Métropole, l’État, le GIE des Halles, la Fédération des commerçants et la société Rendement commerces, l’opération vise à soutenir les commerces, les entreprises artisanales et les services de proximité. Ce dispositif permettra également d’accompagner les initiatives commerciales sur le parcours du BHNS et de redynamiser les Halles du beffroi. Une subvention de 186 500 € a été attribuée par l’État.

 

À NOTER

Prochain conseil d’Amiens Métropole le 7 février, à 18h, salle des assemblées de l’hôtel de ville. Ouvert au public 
et en direct sur amiens.fr.