Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Ce joyau à préserver

  • Amiens Est
  • Environnement
  • Tourisme
  • Hortillonnages
  • JDA

Les propriétaires des hortillonnages s’associent pour mieux entretenir 
le site. Les visiteurs s’acquittent désormais d’une redevance pour les y aider. 

Ce joyau à préserver © Laurent Rousselin-Amiens Métropole
À terme, le périmètre de rieux nettoyés pourrait passer de 14 à 54 km.
© Laurent Rousselin-Amiens Métropole

12.09.2018

JDA 886

« Les hortillonnages sont un joyau. Mais il faut continuer à les entretenir pour les conserver. » Jean-Claude Renaux, maire de Camon, voit dans la renaissance cet été d’une commission exécutive chargée de l’entretien des rieux « une mesure majeure ». Premières décisions de cette commission qui rassemble les propriétaires du site dont 30 % de collectivités : effectuer de nouveaux travaux d’ici décembre et élargir à terme le périmètre d’intervention. Il s’agit de passer de 14 à 54 km de rieux nettoyés. Au programme: analyse de l’état des vases, plan de gestion, coupe des herbes envahissantes...

100 000 VISITEURS PAR AN

Pour atteindre cet objectif, la commission demande aux visiteurs de participer financièrement à son entretien. Soit 1 € de plus sur le ticket d’entrée (0,50 € pour les 3-10 ans) depuis le 1er septembre. Les autres catégories de visiteurs ne sont pas concernées. Une redevance qui complète les recettes de la taxe hortillonnages, prélevée auprès des propriétaires fonciers. « Ce site est reconnu mondialement. Avec davantage de moyens, nous réaliserons plus de travaux et veillerons à ce qu’il soit durablement protégé », a insisté Alain Gest, président d’Amiens Métropole et directeur de la structure. Chaque année, plus de 100 000 visiteurs découvrent les hortillonnages en barques à cornet.

//Lysiane Voisin