Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Crèches : soutenir les initiatives

  • Amiens Ouest
  • Amiens Sud
  • Enfance
  • JDA
  • RAM
  • Pacte bien vivre

1 175 places en crèche, dont 518 dans les structures municipales. A Amiens, les familles qui optent pour l’accueil collectif comme mode de garde ont le choix.

Crèches : soutenir les initiatives © Sébastien Coquille-Amiens Métropole
À Étouvie, la crèche municipale Georges-Quarante organise une matinée portes ouvertes le 14 avril.
© Sébastien Coquille-Amiens Métropole

04.04.2018

JDA 873

Les crèches organisent aussi leurs portes ouvertes. Le 14 avril, de 9h à 12h, les Amiénois découvriront l’une des plus grandes crèches municipales, Georges-Quarante (avenue Georges-Quarante). Ici, on prend l’air au parc du château de Montières et on se promène sur le chemin de halage. « Les enfants sortent quotidiennement. On plante des fleurs, on regarde les écureuils », détaille Géraldine Vannoote, la directrice. « Nous continuons d’améliorer les conditions d’accueil : espaces de verdure, flexibilité dans les horaires, accueil des enfants handicapés, développement de l’apprentissage par le jeu », commente Mathilde Roy, adjointe au maire déléguée à l’éducation, à la petite enfance et à la réussite scolaire. Le projet Germaine-Dulac avance (lire encadré) et en 2020, Câline et Chapeau-de-Violettes seront relocalisées dans l’ancienne école Au bord de l’eau (cinq places créées) à Beauvillé. Les actuels locaux de Câline au 1, rue Frédéric-Petit seront alors occupés par la halte-garderie Les Bout’Chou. Mais la Ville accompagne tous les projets. Pour 2018, 847 000 € ont été accordés aux structures associatives. Trois places supplémentaires sont proposées aux Petits Trésors (13 bis, rue Modigliani), quinze à la crèche Du jeu au je (rue de l’Ours-et-de-la-Lune), dix chez Pouce (2, rue de Morvilliers). Les porteurs de projets privés bénéficient aussi de conseils pour leurs démarches. Demandes d’agrément, locaux disponibles, données statistiques... Ainsi, la crèche interentreprises Pomme d’épi a ouvert récemment au 516, rue Saint-Fuscien. Tout comme Les Robinsons (20, allée des Pays-Bas) ou Le Voyage extraordinaire de Philéas (5, avenue du Danemark) qui disposent encore de places et proposent des horaires atypiques.

Germaine-Dulac ouvre en 2019

C’est dans le quartier Sud-Est, au 15, allée Germaine-Dulac, qu’une crèche et un relais assistantes maternelles (Ram) se construisent, sur le site de l’ancienne école maternelle Germaine-Dulac démolie en décembre 2016. Un investissement de 2,8 M€. Durant l’été 2019, les crèches Delpech et Antibes emménageront dans des locaux neufs et spacieux, offrant des conditions d’accueil optimales pour les enfants. Au total, 42 places seront proposées, soit cinq de plus qu’aujourd’hui. Ce Ram sera le troisième de la Ville après Pigeon vole (rue de La Rochefoucauld) et Babillages (1, rue de Flandres). Méconnu des familles, c’est un lieu d’informations pour les assistantes maternelles et les parents. Les professionnels peuvent aussi y suivre des formations et y emmener les enfants pour des sorties ou des activités.

//Lysiane Voisin