Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Des feux de précision

  • Amiens Ouest
  • Mobilité
  • JDA
  • BHNS
  • Dessine moi ma ville

L’un des apports majeurs du futur bus à haut niveau de service ? Des feux
 dits “intelligents”, pour optimiser la circulation. Les premiers arrivent cet été.

Des feux de précision © Laurent Rousselin-Amiens Métropole
Les feux des sites propres, à l’image de ceux de la rue Jules-Barni, seront connectés au nouveau système de régulation, tout comme certains feux tricolores classiques.
© Laurent Rousselin-Amiens Métropole

13.06.2018

JDA 881

Au printemps 2019, le bus à haut niveau de service (BHNS) et ses lignes Nemo donneront un autre visage à la ville. Dans leurs bagages : « Une nouvelle façon d’interagir avec les feux en calculant en temps réel le trajet des bus et donc d’optimiser les franchissements et éviter les congestions », résume Pascal Rifflart, vice-président d’Amiens Métropole délégué aux transports. Une version plus moderne de ce qui existe à certains endroits de la ville, par exemple route d’Abbeville. Jusque-là, il ne s’agissait “que” de donner la priorité aux bus en détectant leur arrivée à un croisement.

DONNÉES EN TEMPS RÉEL

Demain, grâce à une liaison radio, non seulement les bus annonceront leur venue (ligne, numéro, destination), mais il sera aussi possible de connaître leur vitesse d’approche et de régler les feux à la seconde près. Il s’agira aussi d’analyser la circulation globale. Via des capteurs au sol, le cadencement des feux sera millimétré en prenant en compte simultanément plusieurs intersections et en faisant des ajustements immédiats. « Ce principe équipe déjà une cinquantaine de villes en France, avec des résultats probants comme à Nantes, Lyon ou Orléans », reprend Pascal Rifflart. Dès cet été, quand le plus gros des travaux se conjuguera au passé, les premiers carrefours d’Amiens franchiront ce cap. À terme, ils seront une centaine. Un vent d’air frais pour la circulation.

//Jean-Christophe Fouquet

Sens unique boulevard du Jardin-des-Plantes

Nous l’écrivions fin mars (JDA #872) : le boulevard du Jardin-de-Plantes est désormais, dans sa partie basse, c’est-à-dire à partir du quai de la Passerelle, en sens unique sud-nord (sauf pour les cyclistes) – et cela définitivement. Cette réduction du nombre d’entrées sur la place Vogel (de cinq à quatre) permet d’accélérer la rotation des feux et le trafic.