Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Il était une fois l’autisme

  • Amiens Centre
  • Enfance
  • Santé publique
  • JDA
  • Littérature
  • Pédagogie

Une ex-étudiante de l’Ésad qui crée des livres-jeux adaptés,
 une maman amiénoise qui se livre dans un récit autobiographique : deux façons d’aborder l’autisme chez les enfants. 

Il était une fois l’autisme  © Laurent Rousselin-Amiens Métropole
Florine Caro, 23 ans, a adapté le conte populaire des Trois Petits Cochons en un livre-jeu pédagogique destiné aux enfants atteints des troubles du spectre de l’autisme.
© Laurent Rousselin-Amiens Métropole

07.11.2018

JDA 892

FLORINE CONTE...

Florine Caro, 23 ans, a adapté le conte populaire des Trois Petits Cochons en un livre-jeu pédagogique destiné aux enfants atteints des troubles du spectre de l’autisme. La graphiste en a eu l’idée suite à une conférence du philosophe Josef Schovanec, lui-même autiste : « Il témoignait des difficultés de vivre dans une société où rien n’est adapté à son handicap ». Et notamment les livres de contes. C’est en 2016, durant sa troisième année à l’École supérieure d’art et de design, que Florine Caro décide de revisiter l’un des plus célèbres d’entre eux. « J’ai contacté le Centre de ressources autisme de Picardie à Amiens. Ensemble, nous avons imaginé chaque élément du livre : composition, illustrations, narration, photographies, textes... » Deux années plus tard, le projet voit le jour. Il comprend un livre accordéon de 18 scènes, 40 magnets, un tableau en carton magnétique, ainsi qu’un lien vers une application en réalité augmentée. À la maison, en classe, en institution ou avec l’orthophoniste, ce coffret permet aux enfants de mieux comprendre la structure, les enjeux et les implicites d'une histoire. Ce conte, qui inaugure une collection de quatre ouvrages tous labellisés par l’Éducation nationale, est disponible sur le site des éditions Tom Pousse (tompousse.fr) mais aussi sur ceux de la Fnac ou d’Amazon. « Le prochain sera une adaptation de Boucle d’or et les Trois Ours », annonce déjà la jeune créatrice.

 

... ELSA RACONTE

« Un livre pour mon fils. » C’est au 
printemps 2017,
 dans un moment
 « de désarroi et 
de colère », que 
l’Amiénoise Elsa
 Lemay s’est lancée 
dans la rédaction de
 Tom ou l’Optimisme. Cap sur l’autisme (éd. Les Soleils bleus). En septembre dernier, l’ouvrage autobiographique a rejoint les librairies. Témoignage d’instants durs mais aussi d’espoir, les multiples chapitres courts retracent le difficile parcours d’une mère et de son fils atteint de troubles autistiques, en particulier du syndrome d’Asperger. « Le livre illustre le fonctionnement de ces personnes, la problématique du regard des autres et des soins auxquels nous sommes confrontés. À cette époque, je ne savais pas ce que Tom allait faire, confie Elsa. J’ai souhaité envoyer ce livre aux différents corps médicaux qui s’affrontent sur la question afin qu’ils puissent aller vers une alliance et en tirer quelques leçons. Beaucoup de parents se sont reconnus dans mon récit. Ma rencontre avec l’association Aspi (Autisme Asperger Solidarité Picardie) a été décisive. » Cette association évoquera d’ailleurs l’ouvrage le 24 novembre, de 15h à 18h, à la brasserie Kimbo (galerie des Jacobins). En octobre, Tom a intégré une structure spécialisée amiénoise. Une nouvelle page vient de s’écrire.

Il était une fois l'autisme 1 © Laurent Rousselin-Amiens Métropole

 

//Stéphanie Bescond et Ingrid Lemaire