Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Inspiration paternelle

  • Amiens Centre
  • Culture & Patrimoine
  • JDA
  • Musique

Avec un album et un clip réalisé lui-même, DechezLouis nous invite dans son monde “mélancoptimiste”. 

Inspiration paternelle  © Fabien Quatrehomme / Jaiden Riva
Des corps entre parenthèses, album de la renaissance.
© Fabien Quatrehomme / Jaiden Riva

05.12.2018

JDA 896

La mélodie enjouée et les paroles teintées d’espoir de la chanson Dessine-moi bercent depuis septembre le cœur et les oreilles des Amiénois branchés sur Radio Campus. Son auteur et compositeur, Fabien Quatrehomme, alias DechezLouis, évolue dans un univers « mélancoptimiste » – un mot qu’il a inventé. « Rien n’est uniquement gai ou triste », déclame ce musicien autodidacte, fils spirituel des Clash et de Brassens. De Paris à Toulouse en passant par la Belgique, Fabien s’est perfectionné au sein de groupes de rock ou en solo, avant de s’installer par amour dans la Métropole amiénoise.

 

EN TOURNÉE AU PRINTEMPS

« J’ai repris le projet DechezLouis quand j’ai su que j’allais devenir papa », confie-t-il. La paternité lui a donné l’impulsion et l’inspiration. « Avec le single Dessine-moi, j’ai voulu laisser quelque chose de moi à mon fils, né à Amiens. » Une trace pour ce jeune papa, ancien auteur de scénarios, qui a réalisé lui-même le clip, dessin animé imaginant son fils plus tard. Son mini-album, Des corps entre parenthèses, sorti en juillet, oscille entre légèreté et thèmes plus âpres. C’est au printemps qu’on pourra découvrir ses chansons sur scène. Elles nous auront déjà accompagnés tout l’hiver...

//Candice Cazé

 

Disponible en téléchargement et en format digipack sur Bandcamp