Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Au défi zéro gaspi, on vous apprend à faire la fête aux déchets. Éviter les  emballages, fabriquer soi-même, optimiser Ses achats : un cadeau pour la planète et votre porte-monnaie.

Joyeux Noël écolo ! © iStock

12.12.2018

JDA 897

À Noël, nos poubelles aussi frisent la crise de foie. Les fêtes de fin d’année virent à l’abondance et le volume de nos déchets bondit de 20%. L’association En Savoir plus, qui accompagne les 61 foyers du défi zérogaspi d’Amiens Métropole vers l’allégement de leurs poubelles, a décidé de prévenir plutôt que guérir. « Il ne s’agit pas de se réunir autour d’un bout de pain et de n’offrir aucun cadeau, décrit Philippe Boulogne, directeur de l’association. Mais de réinterroger nos besoins et nos habitudes. » Car si Noël suscite l’envie de faire plaisir et de mettre les petits plats dans les grands, gare au marketing !

 

HALTE À LA PROFUSION

Côté décoration, privilégiez la qualité et la durabilité. Mieux, faites-la vous-même en réemployant divers matériaux. Boule à neige, guirlande, bougeoir… : Internet regorge de tutos et ces ateliers en famille sont de beaux moments de partage. Votre  sapin peut être conçu à partir de palettes et donc être sorti tous les ans ou être acheté avec ses racines pour être replanté dans un jardin. « Pour votre table, évitez la vaisselle jetable car elle ne se recycle pas », poursuit Philippe Boulogne. Pour votre repas, halte à la profusion. Trop de mets sont gaspillés par l’impossibilité de les  congeler ou à cause d’une date de péremption dépassée.

 

CADEAUX DÉMATÉRIALISÉS OU ÉCOEMBALLÉS

Acheter local de manière réfléchie, plutôt en vrac ou à la coupe, permet de limiter les déplacements et de fuir le suremballage. Enfin, pour voir briller les étoiles dans les yeux des enfants et des grands, pensez aux cadeaux dématérialisés : place de  concert, carte d’abonnement ciné, théâtre, transport, magazine, cours en tout  genre… Les présents faits soi-même et personnalisés font mouche aussi. Tout  comme ceux du commerce mais alors écoemballés : avec du papier réutilisé ou du tissu selon la méthode japonaise du furoshiki. Et en plus c’est joli !

//Coline Bergeon