Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

La grandeur des lames

  • Amiens Ouest
  • Sport
  • Coliseum
  • JDA

Le Coliseum accueille les championnats de France d’épée les 9 et 10 juin.
 Plus de 500 tireurs sont attendus, dont le champion olympique Yannick Borel.

La grandeur des lames © FFE
Cinq cents escrimeurs à l’assaut du Coliseum. L’enceinte amiénoise se mue les 9 et 10 juin en salle d’armes géante pour recevoir les meilleurs spécialistes tricolores de l’épée.
© FFE

30.05.2018

JDA 879

Cinq cents escrimeurs à l’assaut du Coliseum. L’enceinte amiénoise se mue les 9 et 10 juin en salle d’armes géante pour recevoir les meilleurs spécialistes tricolores de l’épée. Parmi les trois armes de l’escrime (avec le sabre et le fleuret), « c’est la plus simple à comprendre, décrit Thibault Griffart, président du Cercle d’escrime d’Amiens Métropole, organisateur de ces championnats de France 2018. On peut toucher l’intégralité du corps avec la pointe. Dès que ça touche, ça marque ». C’est aussi l’une des armes pour laquelle la France reste une grande nation de l’escrime, grande pourvoyeuse de médailles olympiques (118 depuis la renaissance des JO). L’une des dernières, en or, a été rapportée de Rio en 2016 par l’équipe de France masculine dans laquelle figurait Yannick Borel. Le champion olympique guadeloupéen de 29 ans a également été champion du monde par deux fois mais jamais champion de France. Une anomalie qu’il tentera de réparer à Amiens.

CHANGER L’IMAGE

Dans les rangs amiénois, l’objectif sera de conserver la place en Nationale 2 lors de la compétition par équipe du dimanche. « Nous voulons imiter les footballeurs de l’ASC, on va tout donner pour le maintien », s’amuse Thibault Griffart, 27 ans, dont vingt-et-un passés au sein du Cercle d’escrime amiénois. « Nous sommes sur un nouveau cycle, revendique-t-il : faire de la formation et décloisonner l’escrime de cette image de sport élitiste réservé aux enfants de patron de banque. » Les championnats de France disputés à Amiens, et où l’entrée est gratuite, sont donc une belle promotion. De quoi gonfler peut-être le nombre de 140 licenciés au club et séduire les femmes, qui ne représentent que 30 % des effectifs. Alors, comme diraient les supporters de l’ASC : « Aux aaaarmes ! ».

//Antoine Caux

Championnats de France d’épée

Les 9 (individuel) 
et 10 juin (par équipe)
 dès 8h, finales à 16h

Au Coliseum – Entrée libre 

facebook.com/EscrimeAmiens/