Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Lafleur en blonde

  • Amiens Centre
  • Développement économique
  • JDA

L’amiénois Julien Labesse est revenu dans 
sa ville natale pour fonder la brasserie Ambiani. Dégustation de ses trois premières créations.

Lafleur en blonde © Laurent Rousselin-Amiens Métropole
L’amiénois Julien Labesse est revenu dans
 sa ville natale pour fonder la brasserie Ambiani.
© Laurent Rousselin-Amiens Métropole

16.05.2018

JDA 877

Après le Texas, l’Australie, l’Angleterre et Paris, l’Amiénois Julien Labesse revient chez lui. Ancien ingénieur dans l’industrie pétrolière, il utilise dorénavant ses compétences à brasser de la bière. Il a déjà créé trois recettes 100 % artisanales inspirées par le patrimoine culturel et historique amiénois. Un amour pour sa ville natale qui lui fait reverser 10 % de ses bénéfices à des associations locales. « Je voulais commencer par un clin d’œil à la cathédrale. J’ai donc imaginé la 1220 en référence au début de sa construction. C’est une bière ambrée trappiste aux saveurs toastées et aux arômes de fruits secs. Il y a aussi la Ch’Lafleur, plus rustique et brassée comme une American Blonde Ale », détaille l’homme de 38 ans.

UN MÉTIER MANUEL

Sa troisième création se nomme Mon Jules, une bière blonde aux notes de fraise et de melon. Des bières à retrouver directement à la brasserie située rue Colbert ou à déguster dans certains restaurants et bars de la région. « J’aime l’aspect manuel de ce métier, confie Julien Labesse. Il faut régler les températures des brassins, ajuster les ingrédients dans les cuves, concasser le malt. Une nouvelle vie riche de sens que je partage avec ma femme et mes enfants. » Et qui devrait inspirer bien d’autres recettes.

//Kaltoume Dourouri