Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Le bus aura l’Alsace-Lorraine

  • Amiens Est
  • Mobilité
  • Aménagement
  • JDA
  • Travaux
  • BHNS

Les travaux durent jusqu’en décembre, sans empêcher la circulation. Le BHNS Nemo prépare son nid boulevard d’Alsace-Lorraine. Avec des arbres à la clef. 

Le bus aura l’Alsace-Lorraine © Laurent Rousselin-Amiens Métropole
Le BHNS Nemo prépare son nid boulevard d’Alsace-Lorraine. Avec des arbres à la clef.
© Laurent Rousselin-Amiens Métropole

03.10.2018

JDA 889

Quelle place pour les bus sur les boulevards ? Sur celui de Roubaix, on trouve deux voies côte à côte, une dans chaque sens, séparées du reste. À Beauvillé, où cela est possible, deux voies en site propre le long des contre-allées. Idem boulevard de Belfort. Enfin, récemment achevés sur le mail Albert-Ier et les boulevards Maignan-Larivière et Carnot : un couloir réservé dans un sens, une voie séparée dans l’autre. Partout, les aménagements sont prêts. Partout ? Non. Un petit bout manque à l’appel : les 260 mètres du boulevard d’Alsace-Lorraine entre les rues de la Vallée et de Verdun.

DEUX ALIGNEMENTS D’ARBRES DE PLUS

Jusqu’à la mi-décembre, la refonte de la ville pour le bus à haut niveau de service (BHNS) Nemo s’attaque à ce tronçon. « Contrairement au mail Albert-Ier, cela engendre peu de gêne car nous travaillons sur les côtés », rassure Pascal Rifflart, vice-président d’Amiens Métropole délégué aux transports. Avant, on ne trouvait ici, dans le sens sud-nord, qu’une simple voie bus. Et dans l’autre sens... rien. Deux sites propres y fleurissent. L’occasion d’abattre certains marronniers atteints par la maladie du chancre et de doubler la place accordée aux arbres, « qui retrouveront leurs alignements historiques ». Ils encadreront les voies bus, elles-mêmes logées entre les véhicules et les contre-allées. Quant à ces dernières, « elles seront privilégiées par les riverains et les déplacements en mode doux ». À terme, ce boulevard témoignera d’une « dimension bien plus importante et naturelle », attend Pascal Rifflart.

 

Un dépose-minute tout près de la gare

Le boulevard d’Alsace-Lorraine connaît une autre révolution : la création de douze places de dépose-minute le long de la galerie commerciale Amiens 2, à la place des quais bus actuels, déplacés place Alphonse-Fiquet. « Cette emprise libérée au plus près de la gare répondra aux besoins des usagers, explique Pascal Rifflart. Nous attendrons des automobilistes du civisme afin de ne pas entraver la circulation du BHNS sur la place. »

//Jean-Christophe Fouquet