Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Du 19 au 23 mars, la 4e édition des Safra’Numériques propose de nouvelles expériences artistiques qui défient les lois
 de la perception. Toujours magiques, toujours gratuites. 

Les nouveaux mondes du Safran 1 © VJZéro
Fruit de la rencontre entre le chorégraphe laotien Olé Khamchanla et l’artiste français VJ Zéro, pionnier du VJing, Attraction confronte la danse et l’image, le mouvement et l’art graphique.
© VJZéro

13.03.2019

JDA 906

De 5 000 en 2016 à 12 000 en 2018 : impressionnante progression du nombre de visiteurs venus explorer les Safra’Numériques. Ce festival des arts numériques et des nouvelles technologies confirme l’engouement pour les formes artistiques ludiques, interactives et immersives. En inventant parfois des mondes virtuels et ébranlant notre perception. « Ce festival illustre l’ancrage du Safran dans son temps, se félicite Ikbal Ben Khalfallah, le directeur de la structure. Et montre comment la création s’empare du digital dans un monde délirant et accéléré. Les Safra’Numériques tirent leur singularité dans l’interaction et la forme déambulatoire, dans l’échange et la mise en relation avec le public. »

 

BRILLER AU-DELÀ D’AMIENS

Les Safra’Numériques se dispersent au-delà de ses murs : projections à la Maison de la culture (War Games et Ready Player One le 21, 18h15), workshop avec Julien Brun et des étudiants en arts à la citadelle (Théâtre et Téléprésence le 22, 17h), performance audiovisuelle à la Maison du théâtre (H, le 20, 14h30, 19h30 et 21h30)... Et franchissent même les frontières d’Amiens pour illuminer Clermont-de-l’Oise, Creil et Abbeville. Pendant cinq jours, près d’une quarantaine de spectacles et installations seront dévoilés : Chiromancie de N2U, Corps-Raccord de Raphaël Istand et Chiang Chia-Chi, R.E.D de Selma Lepart, Acqua Alta – La Traversée du miroir & Tête-à-tête d’Adrien M et Claire B, #Softlove de Clair Obscur... Fascination garantie.

//Ingrid Lemaire

 

Les Safra’Numériques,
 du 19 au 23 mars,
 au Safran (3, rue Georges-Guynemer) – 03 22 69 66 00

Programme complet sur amiens.fr/lesafran – Gratuit

 

Exploration en ateliers

Les Safra’Numériques, c’est aussi comprendre
 et produire sa propre matière numérique sonore 
ou visuelle. Une douzaine d’ateliers invitent à plonger au cœur du processus de fabrication. Au programme : initiation à la programmation du robot Botley, fabrication de pièces céramiques en 3D, création 
de sons avec des objets du quotidien, découverte 
des avancées technologiques autour du deejaying... Associé à l’événement, Waide Somme, le département de l’image animée de l’Ésad, propose de découvrir l’incrustation numérique dans une image,
 la sculpture d’un objet en 3D ou encore le jeu vidéo via un casque de réalité virtuelle.

 

Les nouveaux mondes du Safran 2 © Raphaël Isdant & Chiang Chia-Chi

© Raphaël Isdant & Chiang Chia-Chi

Corps-Raccord propose une expérience énergétique connectée à une pensée humaine. Le projet 
du Français Raphaël Isdant et de la Taïwanaise Chiang Chia-Chi a remporté le Laval Virtual Awards 2018 dans la catégorie création numérique.

 

Les nouveaux mondes du Safran 3 © Manja Ebert

© Manja Ebert

À travers l’installation I’ll be there, l’Allemande Manja Ebert utilise les logiciels de détection 
de visage pour provoquer une interaction entre la contemplation et la surveillance externe ciblée.

 

Les nouveaux mondes du Safran 4 © Scenocosme

© Scenocosme

Métamorphy, œuvre interactive, visuelle et sonore des Français Grégory Lasserre et Anaïs met den Ancxt, 
invite à explorer la texture 
du voile, espace de matières visuelles et sonores imaginaires.