Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Le bus à haut niveau de service, alias Nemo, mise sur sa technique mais aussi son look pour attirer de nouveaux utilisateurs.

Nemo : un design à la pointe © Laurent Rousselin – Amiens Métropole

06.02.2019

JDA 903

« C’était la proposition la plus avancée technologiquement, rappelle Pascal Rifflart, vice-président d’Amiens Métropole délégué aux transports. Que le bus soit joli est un plus non négligeable ! » Outre la technologie de pointe et 100 % électrique (JDA #902), les courbes du “ie tram” de l’Espagnol Irizar, rebaptisé Nemo à Amiens Métropole – acquéreuse de 43 d’entre eux pour la mise en service en avril de trois lignes électriques – ont aussi séduit les membres de la commission d’appels d’offres au moment décisif. Car les Nemo, aux nez profilés et aux pneus quasi intégralement masqués par des garde-boue, jouent la carte du style.

 

LA TOUCHE JULES VERNE
Ce style a été ajusté au territoire amiénois par l’ajout d’œuvres de cinq artistes : le plasticien Anthony Huynh et les auteurs de BD Greg Blondin, Damien Cuvillier, Fraco et David François (via l’association On a marché sur la Bulle). Le tout sur les thèmes de Jules Verne, du patrimoine local et du transport. Avec leurs nombreuses vitres, les Nemo laissent aussi abondamment entrer la lumière tout en permettant de profiter de la ville. Quant aux soufflets translucides des articulations, agrémentés de leds, ils signalent la nuit les couleurs des lignes, tout comme les liserés latéraux. Les bus de la ligne BHNS jaune, non électriques, disposeront du même habillage. Courant mars, ceux du réseau de proximité (qui sera remanié avec l’arrivée du BHNS), commenceront eux aussi à être “relookés” à la manière des Nemo – mais dans une moindre mesure. Une façon visuelle de marquer un tournant.

//Jean-Christophe Fouquet

Nemo : un design à la pointe © Laurent Rousselin – Amiens Métropole

© Laurent Rousselin - Amiens Metropole

Et dedans ?

Les Nemo ambitionnent de gagner en confort grâce à la souplesse de conduite et l’absence de bruit, tout en facilitant les montées et descentes avec quatre portes coulissantes. Petite touche supplémentaire : des ports USB pour recharger téléphones et autres appareils portables. Ces bus de plus de 18 mètres de long peuvent accueillir jusqu’à 145 passagers, dont 33 assis, avec des places pour les personnes à mobilité réduite et des espaces pour les poussettes.