Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Ré, Mi, Fa, nous irons au bois

  • Creuse
  • Festival
  • JDA

DANS LE DÉCOR VERDOYANT DE CREUSE, MUSIQUE AU BOIS TRANSMET DEPUIS HUIT ANS L’AMOUR DE LA MUSIQUE CLASSIQUE. RENDEZ-VOUS DU 31 AOÛT AU 5 SEPTEMBRE.

Musique

11.07.2018

Se laisser bercer par des oeuvres de Bach, Mozart ou Beethoven et découvrir des compositeurs plus contemporains joués par une douzaine de musiciens européens au coeur de la campagne. Telle est l’ambition de Musique au bois. En fil rouge de cette 9e édition : le développement durable. Le thème traversera les six jours de concerts et de surprises. Partitions, musiques de pubs et de films seront “recyclées” tandis que le Poème symphonique de György Ligeti (1923-2006) sera interprété le 5 septembre par dix musiciens et 100 métronomes mécaniques récupérés par Les Enfants de monsieur Croche, l’association creusoise qui porte cet événement.

CONCERT LOCAVORE

Un concert locavore (le 3) avec les compositions de l’Amiénoise Camille Pépin ou encore un concert dégustation de vins naturels (le 4) joueront le jeu durable du festival. Le menu du samedi, inclus dans la programmation d’Amiens cet été ! (lire p. 6 et 7), sera gratuit. Dès 13h30, la compagnie théâtrale Art tout chaud posera son camion sur la place du village. Dans ses bagages : Mon truc, spectacle de vingt minutes qui se jouera jusqu’à 18h30. Et encore : visite guidée de Creuse, concert de Zic Zazou à la Ferme d’antan, pique-nique musical, et pour finir, ciné en plein air (lire p. 19) dans le parc du château, avec à l’affiche Peau d’âne de Jacques Demy. Un enchantement pour les yeux et les oreilles.

Candice Cazé