Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Un Youri de concours ?

  • Amiens Ouest
  • Sport
  • APH
  • Coliseum
  • Handball
  • JDA

Les cages de l’APH sont tenues par Iurii Shamrylo, un international ukrainien venu se relancer en France auprès de son compatriote de coach et néoretraité, Yuriy Petrenko. 

Un Youri de concours ?  © Laurent Rousselin-Amiens Métropole
Le nouveau portier amiénois vient donc se relancer dans un « vrai championnat, et dans un pays où le handball est plus médiatisé », selon lui.
© Laurent Rousselin-Amiens Métropole

19.09.2018

JDA 887

Il y a toujours un “Youri” sous le maillot de l’APH. Le demi-centre Yuriy Petrenko, 40 ans dont dix en première division, est passé cette année du terrain au banc de l’Amiens Picardie Handball en devenant l’adjoint du coach Pierre-Alain Lavillette. Et c’est un autre Youri, Iurii en l’occurrence, Shamrylo, un gardien de 26 ans, qui débarque sur le parquet d’Amiens. « Il fallait remplacer nos deux gardiens partis, je me suis renseigné et notamment en Ukraine », indique Petrenko. Le CV de Shamrylo affiche deux sélections avec l’équipe nationale, un rôle de troisième gardien du club ukrainien Motor Zaporozhzhya alors engagé en Champion’s League ainsi qu’une saison en D1 polonaise. Ce beau gabarit (1,97 m) sort de deux années en Turquie. « Deux ans de perdus », a-t-il confié à son compatriote d’entraîneur.

FORT EN RELANCE

Le nouveau portier amiénois vient donc se relancer dans un « vrai championnat, et dans un pays où le handball est plus médiatisé », selon lui. « Ses points forts sont ses relances et sa capacité à lancer tout de suite les contre-attaques, juge Yuriy Petrenko. Un gardien devient plus fort avec l’âge et l’expérience. Iurii découvre le championnat mais regarde beaucoup de vidéos. » Une chose est sûre : il ne pourra emmener l’APH sur la route de la Pro D2 en fin de saison. Le club manque en effet de budget pour obtenir le statut VAP (voie d’accès au professionnalisme), condition sine qua non pour espérer intégrer la ligue professionnelle.

//Antoine Caux

 

Amiens / Hazebrouck


Le 22 septembre, à 20h au Coliseum

3e journée de Nationale 1