Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Un jeu tout en finesse

  • Amiens Centre
  • Culture & Patrimoine
  • Concert
  • JDA

Le pianiste virtuose Arcadi Volodos est de retour à la Maison de la culture.

Un jeu tout en finesse © D.R.
Arcadi de son prénom, né en 1972, s’est, depuis ses débuts à 16 ans au Conservatoire de Saint-Pétersbourg, puis de Moscou, Paris et Madrid, imposé comme l’un des plus grands pianistes de son temps.
© D.R.

11.04.2018

JDA 874

Créativité, passion et technique constituent le socle du style Volodos. Arcadi de son prénom, né en 1972, s’est, depuis ses débuts à 16 ans au Conservatoire de Saint-Pétersbourg, puis de Moscou, Paris et Madrid, imposé comme l’un des plus grands pianistes de son temps. Son premier récital au Carnegie Hall de New York en 1998, immortalisé sur un premier album, marqua le début d’une carrière sans faille. Invité de prestige des plus grands chefs et orchestres, Ardadi Volodos essaime son répertoire sur les scènes du monde, notamment celle de la Maison de la culture, où il s’est déjà produit.

UN INTERPRÈTE DE GÉNIE

De Beethoven à de Falla en passant par Liszt ou Ravel, Volodos revisite les classiques avec un sens singulier du rythme, de la poésie et un toucher à la sensibilité nuancée, entre fougue et délicatesse. En 2017, Volodos Plays Brahms rendait hommage à l’un de ses compositeurs fétiches. Un album aussitôt récompensé par un Edison Classical Awards et un Diapason d’or. Brahms figure d’ailleurs au cœur du programme joué à Amiens le 19 avril, aux côtés de Schumann et Schubert.

//Candice Cazé

Arcadi Volodos, le 19 avril, à 20h30, à la Maison de la Culture–03 22 97 79 77