Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Un locomotive sur les rails

  • Amiens Ouest
  • Développement économique
  • Lien social
  • Santé publique
  • Urbanisme & Logement
  • JDA
  • Politique de la Ville

Le renouveau des Coursives est pour demain : pôle médical, médiathèque, services publics et commerces de proximité sont attendus aux côtés d’un supermarché.

Une locomotive sur les rails © Urbicus

17.01.2018

JDA 863

Près de six ans après la fermeture de Simply Market, c’est un soulagement. Le centre commercial des Coursives est sauvé. En 2019, un supermarché s’installera aux côtés d’un pôle médical privé. Ces services proposés autrefois dans la galerie seront implantés sur une partie du parking actuel. Les travaux pour requalifier tout l’îlot débutent cet été. « C’est un beau projet qui a évolué en fonction des attentes des habitants et de l’arrivée de nouveaux investisseurs. Au départ, il s’agissait surtout de réhabiliter le bas de l’immeuble. Aujourd’hui, c’est un programme global, qui prend en compte le contexte environnant de l’îlot, rassemblant ainsi davantage d’activités au service de la population », commente Nedjma Ben Mokhtar, adjointe au maire déléguée au secteur Ouest.

 

AGIR DANS TOUS LES DOMAINES

Menée grâce aux investissements de la Ville, d’Amiens Métropole et des partenaires engagés dans la rénovation urbaine, la restructuration de ce secteur desservi par le BHNS « doit en faire à nouveau le cœur du quartier d’Étouvie », selon Hubert Delarue, le vice-président d’Amiens Métropole délégué à la politique de la Ville. On y trouvera ainsi une médiathèque, tandis que les services publics – mairie de secteur, police municipale, maison des services au public, Mission locale insertion formation emploi, Maison départementale des solidarités et de l’insertion –, l’agence de la Sip et des commerces de proximité intégreront les deux premiers niveaux de l’ancienne galerie marchande réhabilitée. La cour et l’entrée de l’école Monseigneur-Cuminal seront par ailleurs réaménagées. « Nous intervenons dans tous les domaines : commerce, culture, attractivité... Nous avons débloqué ce dossier en commençant à racheter les cellules commerciales et les parcelles. Pour agir, la Ville doit maîtriser le foncier », explique Jean-Christophe Loric, adjoint au maire délégué à l’urbanisme et au logement pour tous. Pour compléter le tout, les espaces publics et les liaisons piétonnes seront repensés afin d’apaiser la circulation. À l’image du réaménagement de l’avenue de la Commune-de-Paris. Pendant toute la durée de ces travaux d’envergure, les services publics et les commerces resteront accessibles.

//Lysiane Voisin

 

Le calendrier des travaux

• Été 2018 : réaménagement
 du stationnement et restructuration 
de la cour de l’école.


• 2e semestre 2018 : début des travaux 
du supermarché et du pôle médical privé.


• Fin du 1er semestre 2019 : livraison 
du supermarché, du pôle médical 
et de l’avenue de la Commune-de-Paris.


• 2020-2021 : aménagement de la Maison départementale des solidarités et
 de l’insertion. Démolition des anciens locaux du supermarché et des volumes situés 
à l’avant et au nord de l’immeuble des Coursives. Travaux du pôle des services publics
 de la collectivité et de l’agence de la Sip.


• 2022 : finalisation des espaces publics.