Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

KALAKUTA REPUBLIK

le 27 novembre 2018

Compagnie Faso Danse Théâtre & Halles de Schaerbeek Ӏ Serge Aimé Coulibaly

BURKINA FASO

Durée : 1h15 - À partir de 12 ans

Lorsque l'un des grands chorégraphes africains, le burkinabè Serge Aimé Coulibaly, décide de rendre hommage à l'insoumis Fela Kuti, chanteur nigérian, créateur de l'afrobeat et icône pour des générations d'artistes, cela donne Kalakuta Republik. Dans un Nigéria de l'oppression, la République de Kalakuta (nom d'une prison où Fela fut incarcéré et qu'il a détourné pour le donner à sa résidence)était un symbole de résistance dans la banlieue de Lagos, sa capitale.

Au coeur de ce spectacle, le Shrine, lieu de vie dans la Kalakuta Republik, à la fois bar, temple de prières, espace d'excès et de liberté où se produisait Fela, l'envoûtant. Sur scène, les corps s'élancent comme une errance magnifique pour dire la révolte comme l'amour.

Avec ce spectacle politique et presque apocalyptique, Serge Aimé Coulibaly s'exerce à une recherche palpitante sur l'engagement artistique avec une énergie communicative.

Compagnie Faso Danse Théâtre & Halles de Schaerbeek Ӏ Serge Aimé Coulibaly

BURKINA FASO

Durée : 1h15 - À partir de 12 ans

Lorsque l'un des grands chorégraphes africains, le burkinabè Serge Aimé Coulibaly, décide de rendre hommage à l'insoumis Fela Kuti, chanteur nigérian, créateur de l'afrobeat et icône pour des générations d'artistes, cela donne Kalakuta Republik. Dans un Nigéria de l'oppression, la République de Kalakuta (nom d'une prison où Fela fut incarcéré et qu'il a détourné pour le donner à sa résidence)était un symbole de résistance dans la banlieue de Lagos, sa capitale.

Au coeur de ce spectacle, le Shrine, lieu de vie dans la Kalakuta Republik, à la fois bar, temple de prières, espace d'excès et de liberté où se produisait Fela, l'envoûtant. Sur scène, les corps s'élancent comme une errance magnifique pour dire la révolte comme l'amour.

Avec ce spectacle politique et presque apocalyptique, Serge Aimé Coulibaly s'exerce à une recherche palpitante sur l'engagement artistique avec une énergie communicative.