Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

UNWANTED

le 22 novembre 2018

Compagnie Kadidi Ӏ Dorothée Munyaneza

FRANCE Ӏ ÉTATS-UNIS Ӏ RWANDA

Durée : 1h15 - Déconseillé aux moins de 16 ans

Unwanted, présenté pour Indésirables, est la deuxième pièce de la danseuse-chorégraphe Dorothée Munyaneza.

Avec la musicienne et chanteuse Holland Andrews, le musicien improvisateur Alain Mahé et le plasticien Bruce Clarke, elle fait entendre les silences et voir les cicatrices de l'Histoire. Rescapée des massacres du génocide des Tutsis au Rwanda, Dorothée Munyaneza interprète avec puissance des textes écrits à partir des paroles de femmes victimes de viol, arme de destruction massive en temps de guerre, pour donner forme et voix à des souvenirs sanglants.

Comment parler, chanter et danser après ces drames ? Comment s'accepter ?

Comment exprimer les répercussions concrètes sur la vie de ces femmes rejetées et bafouées malgré elles et de ces enfants traumatisés ? Ce qui pourrait provoquer effroi sur le papier prend une surprenante intensité, une ode vibrante à la féminité, à la résistance et à la force de ces femmes.

Compagnie Kadidi Ӏ Dorothée Munyaneza

FRANCE Ӏ ÉTATS-UNIS Ӏ RWANDA

Durée : 1h15 - Déconseillé aux moins de 16 ans

Unwanted, présenté pour Indésirables, est la deuxième pièce de la danseuse-chorégraphe Dorothée Munyaneza.

Avec la musicienne et chanteuse Holland Andrews, le musicien improvisateur Alain Mahé et le plasticien Bruce Clarke, elle fait entendre les silences et voir les cicatrices de l'Histoire. Rescapée des massacres du génocide des Tutsis au Rwanda, Dorothée Munyaneza interprète avec puissance des textes écrits à partir des paroles de femmes victimes de viol, arme de destruction massive en temps de guerre, pour donner forme et voix à des souvenirs sanglants.

Comment parler, chanter et danser après ces drames ? Comment s'accepter ?

Comment exprimer les répercussions concrètes sur la vie de ces femmes rejetées et bafouées malgré elles et de ces enfants traumatisés ? Ce qui pourrait provoquer effroi sur le papier prend une surprenante intensité, une ode vibrante à la féminité, à la résistance et à la force de ces femmes.