Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Compagnie Yaena

Créée en octobre 2013, la Cie Yaena a pour objectif de développer un travail de recherche et d'expérimentation artistiques, centré sur l'idée que le théâtre est un outil de compréhension du monde et des rapports entre les êtres. C'est pour monter Burnout, d'Alexandra Badea, que Mavikana Badinga crée Yaena. Avec Julien Graux, ils sont désormais deux à en assurer la ligne artistique. La compagnie s'inscrit dans une volonté de défendre des textes contemporains en privilégiant la recherche et l'expérimentation ainsi que la rencontre de différentes disciplines.

Parallèlement à son travail de création, elle mène différents projets d'actions culturelles aux Lycées Edouard Gand, Edouard Branly et au collège Jean-Marc Laurent à Amiens. La compagnie participe également à l'opération "Prix ado du théâtre contemporain". La volonté de la compagnie est de travailler autour du lien entre générations, entre personnes de milieux sociaux différents entre personnes de différentes zones géographiques. Des actions ont été réfléchies pour mettre en relation des établissements scolaires pour faire se rencontrer au plateau des seniors et des jeunes. Permettre à la parole de circuler telle est l'envie de la compagnie.

Burnout
L'oubli de l'eau

Théâtre Inutile

La compagnie Théâtre Inutile mène depuis 2006 un travail sur les écritures scéniques multiples et considère le théâtre comme lieu privilégié de l'émergence de nouvelles formes. Elle propose des projets de création élaborés sur le mode de l'entraînement réciproque, la co-inspiration, le partage des outils, chaque outil étant un observatoire singulier et une langue singulière : le texte, l'objet plastique, l'espace sonore, la lumière, les costumes, la scénographie, le travail d'acteur avec au centre la marionnette qui tisse des liens subtils entre ces différentes écritures.

Cette saison ils ouvrent un nouveau cycle de création autour de la figure de Prométhée. Ils vont créer trois spectacles appelés "Les suites prométhéennes". La création de la première suite prométhéenne, prévue en mai 2018, portera sur l'eau et les suivantes, en 2019 et 2020, sur la terre et l'air. Ce seront des spectacles qui se joueront en dehors des théâtres où ils interrogeront notre mémoire du mythe de Prométhée. Chaque élément (l'eau, la terre, l'air) leur permet d'ouvrir un champ poétique qui questionnera notre époque: celle de l'anthropocène. Les suites prométhéennes aboutiront à la création d'un spectacle qui ne sera pas la somme des trois suites prométhéennes, mais l'aboutissement de ce mouvement de création autour de l'élément "feu".

Irwin Leullier

Photographe en résidence sur le territoire de Longueau, Irwin Leullier invite Laure Maugeais (Chamonix) à travailler sur la commune de Longueau pendant une durée d'une semaine en amont des rencontres photographiques. Ils iront à la rencontre des habitants pour réaliser une série de portraits noir et blanc. Irwin Leullier réalisera une série de clichés sur les habitats et habitants de la commune à l'aide d'une chambre photographique.

Laure Maugeais réalisera quant à elle une série de clichés dans les rues de la commune à l'aide d'une afghan box. En parallèle Irwin Leullier envisage une série de clichés avec les jeunes réfugiés qui fréquentent l'espace culturel Picasso. Des polaroïd seront prêtés à quelques jeunes pour qu'ils réalisent eux-mêmes les photographies de leurs quotidiens. Les travaux réalisés feront l'objet d'une exposition pendant les rencontres photographiques.

Obscuravane
Julien Paris

Julien Paris

Musicien en résidence sur le territoire Est d'Amiens Métropole, Julien Paris est co-organisateur en tant qu'artiste associé des Rencontres Musicales 2019.

Il aura également en charge la mise en œuvre et la coordination du schéma d'enseignement musical d'Amiens Métropole pour l'espace culturel Picasso.

Julien multiplie les projets avec comme objectifs de rendre accessible la pratique musicale et faire rayonner la musique au plus près des publics.