Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Le parc

Infographie le zoo

Le zoo d’Amiens, une passerelle entre les cultures

La mise en culture des parcs zoologiques est une évidence improbable…

Le rapport à la nature, et particulièrement à l’animal, est d’abord culturelUn indonésien et un canadien ne regardent pas un tigre de la même manière.

Depuis 30 ans, le zoo d’Amiens, programme théâtre, danse, musique et expositions d’art plastique. Il poursuit aujourd’hui encore sa recherche des passerelles possibles entre art et science, intégrant dans le site une présence artistique faisant sens ou développant  dans des lieux culturels des thématiques scientifiques. Au gré des rencontres, des opportunités, s’est construit une pensée, une réflexion Jusqu’à la construction d’une véritable programmation culturelle et donc l’inscription de l’établissement dans le champ culturel.

Le zoo est un endroit où il y a rupture entre l’animal et l’humain et cette rupture doit être questionnée et non pas uniquement renseignée. Cet endroit insolite, seul espace urbain de confrontation avec « l’autre » être vivant sauvage, peut constituer pour les autres acteurs de la culture scientifique un champ d’investigation et de collaboration unique. 

Art et science sont des enjeux culturels et chacun peut être pour l’autre une voie de recherche, de questionnement, de prise de conscience. 

Programmation culturelle

Le zoo d'amiens en quelques dates v5

Les métiers du zoo

47 salariés font vivre le zoo d’Amiens. Ils représentent 22 corps de métiers répartis en 4 pôles. Pour le bon fonctionnement de l’établissement, certaines de ces professions doivent être présentes 365 jours par an.

A leurs têtes, une direction passionnée, qui fixe le cap des différentes équipes afin de remplir au mieux nos missions de conservation, d’éducation et de recherches scientifiques

Le pôle animalier, en charge du bien-être des animaux accueillis au zoo, assure l’interface avec les programmes de conservation in situ et ex situ. Il veille à l’application des normes sanitaires. Préparation et distribution de la nourriture, nettoyage des enclos et des bâtiments, mise en place d’enrichissements, sont les missions quotidiennes des soigneurs.

Le pôle zootechnique et gestion de site assure la maintenance et la sécurité du parc ainsi que la création d’enclos. Il est autant au service des animaux, et du personnel qu’au service des visiteurs. Enfin, il entretient l’espace paysager sur lequel le zoo d’Amiens est implanté.

Le pôle public est entièrement dédié à l’accueil des 191 500 visiteurs annuels. Il est en charge de la diffusion des informations, qu’elles soient pédagogiques, scientifiques, ou pratiques. Il porte chaque année une programmation culturelle permettant au public de visiter le zoo autrement.

Tous ces pôles remplissent leurs tâches avec l’aide du pôle administratif et financier qui gère, en coulisse, le bon fonctionnement du parc. Il s’assure du respect des lois, de la bonne gestion des finances et des ressources humaines.

métiers
Devenir stagiaire

Devenir Stagiaire

Durant les travaux d’extension et de rénovation du zoo, le service animalier n’est pas en mesure d’accueillir des stagiaires.

Vous pouvez cependant postuler aux services suivants :

  • service administratif
  • service pédagogique
  • service communication
  • service technique
  • service espaces verts

Pour cela, merci d’envoyer un CV et une lettre de motivation

  • au Parc zoologique d’Amiens - 101, rue du Faubourg de hem, 80 000 Amiens ou
  • à l’adresse mail suivante : zoo@amiens-metropole.com 

Une île de biodiversité

Au-delà de son rôle de conservation d’espèces exotiques menacées, le zoo d’Amiens se situe sur un environnement particulier : la petite Hotoie. La petite Hotoie est une vaste zone humide plantée d’arbres centenaires. Un véritable écrin de verdure à quelques centaines de mètres du centre-ville qui abrite une faune locale particulièrement riche. Les recensements effectués ces dernières années par le CPIE 80 ou par l’association Picardie Nature, ont dénombré près de 100 espèces d’oiseaux (30 espèces), de chiroptères (8 sur les 12 espèces de chauve-souris présentes dans la Somme), de rongeurs,  d’amphibiens, de reptiles, d’insectes et d’arachnides. Un tiers d’entre elles (32) sont actuellement protégées en France, d’autres (4) - au contraire – sont des espèces invasives.

Cette richesse animale nous incombe une grande responsabilité dans la gestion des 7 hectares du site de la petite Hotoie. En 2017, des gîtes à chiroptères ont été installés sur le site pour la préservation de ces animaux particulièrement vulnérables.

Lorsque vous visitez les allées du zoo, levez la tête, regardez autour de vous, et laissez-vous surprendre par ces voisins discrets qui peuplent nos contrées.

Les résultats obtenus sont les suivants :

  • 30 espèces d’oiseaux qui ont été recensées : on peut citer par exemple l’Epervier d’Europe (Accipiter nisus), le Verdier d’Europe (Chloris chloris), la Mésange bleue (Cyanistes caeruleus), le Pic épeiche (Dendrocopos major), le Pinson des arbres (Fringilla coelebs), le Martin pecheur (Alcedo atthis), la Grive musicienne (Turdus philomelos), le Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis) …. ;
  • 8 espèces de Chiroptères : le Murin à moustaches (Myotis mystacinus), le Murin à oreilles échancrées (Myotis emarginatus), le Murin de Daubenton (Myotis daubentonii), la Pipistrelle commune (Pipistrellus pipistrellus), la Pipistrelle de Kuhl (Pipistrellus kuhlii), la Pipistrelle pygmée (Pipistrellus pygmaeus), la Pipistrelle de Nathusius (Pipistrellus nathusii) et la Sérotine commune (Eptesicus serotinus) ;
  • 2 rongeurs : l’Ecureuil roux (Sciurus vulgaris) et le Rat musqué (Ondatra zibethicus) ;
  • 4 Amphibiens et 1 reptile : l’Alyte accoucheur (Alytes obstetricans), le Crapaud commun (Bufo bufo), la Grenouille rousse (Rana temporaria), la Grenouille verte (Pelophylax kl. esculentus) et la Tortue de Floride (Trachemys scripta elegans) ;
  • 3 espèces d’Arachnides : Gibbaranea gibbosa, Philodromus buxi, Tetragnatha montana.
  • 5 crustacés, tous des cloportes : l’Aselle des murs (Oniscus asellus), le Cloporte des mousses (Philoscia muscorum), le Cloporte nain (Trichoniscus pusillus), le Cloporte rugueux (Porcellio scaber) et le Cloporte commun (Armadillidium vulgare) ;
  • 1 gastéropode : le Petit gris (Helix aspersa) ;
  • 44 insectes : des Coléoptères (Coccinelles, Chrysomèles), Hyménoptères (Fourmis), Orthoptères (Sauterelle, Criquets), Lépidoptères Rhopalocères (Papillons) et Zygoptères (Agrions et Caloptéryx) principalement. 
Ile de biodiversité