Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Le frelon asiatique (Vespa velutina) a été introduit accidentellement en France en 2004, dans le Lot-et-Garonne, via des poteries importées de Chine.

Depuis, il connaît une croissance exponentielle tant au niveau de l’augmentation de sa population que de sa progression géographique. Il est aujourd’hui présent dans quasiment tous les départements français et il s’est même étendu au-delà du territoire national (Espagne, Italie, Suisse, Allemagne…). Il a été détecté dans le département de la Somme en 2015.

Il représente à la fois un risque pour la sécurité et la santé publique mais aussi un danger pour l’environnement. S'il est peu agressif lorsqu’il est seul, la colonie peut s’avérer dangereuse en cas d’attaque massive suite à des perturbations involontaires du nid (travaux d’entretien des espaces verts…). C’est aussi un redoutable prédateur d'insectes pollinisateurs en général, surtout de l’abeille, qui menace la filière apicole et la biodiversité.

D’un point de vue réglementaire, le frelon asiatique figure dans la liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union Européenne. Il est aussi classé au niveau national dans la liste des dangers sanitaires de deuxième catégorie pour l’abeille domestique (Apis mellifera).

frelon