Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

L'actu

Humainement monumental © Erica Austin

Humainement monumental

A l’occasion des 800 ans de la cathédrale et du festival La Rue est à Amiens, l’artiste marseillais Olivier Grossetête invite les ha...

Un timbre fête les 800 ans  © Florence Gendre/La Poste

Un timbre qui fête les 800 ans

La Poste édite un timbre de collection pour honorer les 800 ans de la cathédrale d’Amiens. 700 005 exemplaires en vente dès le...

« Notre-Dame d'Amiens est la plus grande cathédrale gothique du monde (200 000 m3 soit 2 fois Notre-Dame de Paris en volume) et l'une des plus belles puisqu'elle est classée au Patrimoine mondial de l'humanité.Les premières pierres sont posées en 1220, dans un contexte de grande prospérité. Contrairement à la tradition, les architectes commencent par construire la façade et la nef.
L'édification est assez rapide puisque l'essentiel est fait à la fin du XIIIe siècle : cela confère à Notre-Dame d'Amiens une unité architecturale qui manque à beaucoup de ses rivales.
L’ange pleureur, l’oeuvre la plus connue de Nicolas Blasset, orne le monument funéraire du chanoine Guillain Lucas à la Cathédrale Notre-Dame d’Amiens.
Le bras droit accoudé sur une tête de mort, la main gauche posée sur un sablier qui symbolise l’écoulement irréversible du temps, l'ange continue avec son chagrin d'enfant à émouvoir tous les visiteurs.
Des photos de cet ange pleureur circulent sur les cinq continents.Puissent ces 800 ans de la pose des premières pierres de Notre Dame faire rayonner Amiens dans le monde entier… »

Brigitte FOURÉ, maire d’Amiens

Voilà 800 ans que la Cathédrale a fait jaillir, au cœur de la cité, la joie et l’espérance.
Voilà 800 ans que ses tours dressées vers les cimes figent notre regard.
Comme un défi lancé à l’imagination, Notre-Dame est devenue une ode à la grandeur, à l’harmonie et à la lumière.
L’équilibre des forces, la répartition des ogives et des arcs, l’élévation des parois et des vitraux ont contredit les lois de la physique.
Notre-Dame ne cesse de bousculer les lois du possible, de repousser les possibles.
L’insolence de son élévation sonne comme un triomphe sur la résignation.
Le refus du renoncement, c’est la force des Amiénois. En 2020, ils seront des milliers à franchir les portes de la cathédrale comme le firent ces pèlerins en quête de foi et ces touristes à la recherche du Beau depuis plus de 800 ans.
Notre-Dame nous grandit. Notre-Dame vous attend pour réinventer votre relation au plus bel édifice gothique du monde.

Alain GEST, président d’Amiens Métropole