Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

La cathédrale et le Centre d'Interprétation de l'Architecture et du Patrimoine © S.Crampon

Le Centre d'Interprétation de l'Architecture et du Patrimoine

Au titre des Villes et Pays d’art et d’histoire, le service Patrimoine d’Amiens Métropole accompagne les habitants dans la découverte des richesses architecturales, urbaines et paysagères du territoire. Véritable outil de médiation, le Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine (CIAP) constitue une porte ouverte sur la Métropole, son histoire et son actualité architecturale. À terme, il présentera un parcours permanent sous la forme d’une exposition enrichie et complétée par des expositions temporaires.

Cet équipement culturel, situé à proximité immédiate de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens s’adresse à un large public : habitants, familles et touristes.

Un auditorium et une salle pédagogique complètent l’ensemble et permettent aux petits comme aux grands de bénéficier d’une programmation culturelle associée adaptée.

Exposition Dessiner la paix © AMAH
Jardin archéologique de Saint-Acheul © C.Lefort

Le Jardin archéologique de Saint-Acheul

Dès 1872, Saint-Acheul devient un gisement de référence, donnant le nom de l’Acheuléen à l’une des plus anciennes périodes du Paléolithique inférieur ainsi qu’à une technique de taille du silex caractéristique : le biface. Il faut attendre 1947 pour que le site soit classé au titre des Monuments Historiques, assurant ainsi sa préservation, et 1998 pour que le Jardin archéologique de Saint-Acheul soit aménagé pour valoriser un des plus anciens témoignages de notre patrimoine.
Depuis la salle Victor Commont, une exposition permanente illustre l’histoire du site et de ses premiers occupants il y a près de 450 000 ans et la galerie de l’évolution présente les différentes mutations de l’Homme et de ses techniques à travers les âges préhistoriques.  
Dans le jardin, vous pourrez déambuler dans cet écrin de verdure accompagné d’une signalétique d’interprétation. Vous remonterez alors le Fil du Temps jusqu’à vous retrouver plongé dans l’époque acheuléenne.
Au détour d’une clairière, la coupe stratigraphique de Saint-Acheul concrétise l’accumulation de 450 000 ans de dépôts sédimentaires. Grâce à ses panneaux didactiques, jouez aux apprentis géologues.
Enfin, dominant le paysage de ses dix-neuf mètres de hauteur, la tour d’observation, accessible sur demande, dévoile la formation de la vallée de la Somme depuis sa naissance il y a près d’un million d’années jusqu’à nos jours.